Financer son bien immobilier : pourquoi faire appel à un courtier ?

29/08/2018

Le financement d’un projet immobilier via le crédit immobilier est une étape fastidieuse dans un projet d’achat. Pour simplifier les différentes démarches auprès des banques, beaucoup de futurs acquéreurs optent pour mandater un courtier. Quel est son rôle ? Quels sont les avantages de faire appel à lui et quel sont les intérêts pour les banques et les courtiers de travailler ensemble ?

Faire appel à un courtier

Qu’est-ce qu’un courtier immobilier et quel est son rôle ?

Le courtier en immobilier est un intermédiaire entre le particulier et la banque afin de trouver l’offre de prêt la plus intéressante. En général, il collabore avec différents organismes prêteurs et négocie des taux attractifs en faveur du particulier.

Son rôle est d’accompagner ses clients dans leurs recherches de crédit, de constituer le dossier de financement du prêt immobilier puis de le présenter aux différents organismes de prêts et banques.

Quels sont les avantages de faire appel à un courtier ?

L’appel à un courtier permet de bénéficier de nombreux avantages :

  • Gagner du temps

Le courtier permet de gagner du temps. En effet, investiguer auprès de chaque banque est un travail à temps plein et les actifs n’ont pas forcément le temps de le faire. De plus, grâce à sa connaissance, le courtier saura approfondir chaque offre de prêt de chaque banque vous permettant de profiter des meilleurs taux ainsi que des meilleures conditions.

  • Obtenir des conditions plus avantageuses

La marge de négociation du courtier dépend de la qualité de votre dossier emprunteur et de la marge de négociation permise par la banque. Ainsi, en fonction de ces caractéristiques, le courtier sera à même de réduire votre taux d’intérêt (par exemple : bénéficier d’un taux de 1.30% au lieu de 1.60%), vous faire bénéficier de produit assurantiel plus avantageux, d’un produit bancaire gratuit, de l’annulation des indemnités de remboursement anticipé ou encore de frais de dossiers offerts etc.

  • Le courtier ne vous coûte rien (la plupart du temps)

Généralement, un courtier se rémunère uniquement dès lors que la demande de prêt a abouti. De plus, concernant sa rémunération, ce dernier touchera de la part de la banque sélectionnée une commission d’environ 1% du montant total emprunté.

Cependant, le courtier, dans certains cas, pourra vous demander des honoraires. Notamment si ce dernier vous accompagne tout au long de votre parcours de souscription, s’il s’occupe d’un montage financier complexe, de négocier bien en amont avec les banques, de suivre la bonne tenue de votre remboursement ou de monter un dossier complet.

Quels sont les intérêts pour les banques et les courtiers de travailler ensemble ?

Les banques et les courtiers travaillent ensemble afin de s’apporter des avantages mutuels. En effet, même si ce sont les banques qui rémunèreront le courtier, ces dernières sont désireuses de traiter avec lui afin de diversifier leur portefeuille clients. Les banques détiennent une image de marque ainsi qu’un positionnement qui n’engage pas toujours à ce que certains emprunteurs se tournent vers elles.

Du côté du courtier, la relation étroite qu’il entretient avec les banques lui permet d’être en perpétuel contact avec les dernières offres et conditions. Cela lui permet d’améliorer sa connaissance bancaire et de pouvoir mieux négocier les taux de prêt.

 

Découvrez notre service de financement interne

Retour à la liste

Demander des renseignements