Comprendre ce qu’est la quotité d’une assurance-emprunteur

25/10/2018

Vous avez souscrit un prêt immobilier ? Vous devez choisir votre quotité d’assurance ? Mais vous ne savez pas ce que c’est ? Découvrez qu’est la quotité d’assurance-emprunteur et comment la choisir.

quotité assurance emprunteur

Qu’est-ce que la quotité assurance emprunteur ?

La quotité d’assurance-emprunteur correspond à la part du capital emprunté couverte par l’assureur. Elle permettra à l’assureur de répartir la couverture proposée entre les emprunteurs.
Par conséquent, lorsque que vous empruntez seul, la quotité d’assurance est fixée à 100% pour couvrir l’intégralité du crédit immobilier. En revanche, si vous empruntez à deux, en couple par exemple, plusieurs possibilités existent :

  • Quotité d’assurance de prêt inégale 70%, 60%, 30% etc: correspond à une quotité plus importante pour l’un des 2 co-emprunteurs. Elle est privilégiée dans les cas où l’un des deux emprunteurs a des revenus plus élevés que l’autre et dont la capacité de remboursement est donc plus importante. Celui qui détient le plus de revenus disposera donc de la quotité la plus haute permettant, en cas de décès, que le concubin restant soit suffisamment protégé.
  • Quotité d’assurance de prêt à 50% pour chaque emprunteur: c’est-à-dire que la quotité d’assurance est répartie à moitié entre les deux emprunteurs. Si l’un des emprunteurs décède, la moitié du crédit sera prise en charge par l’assurance. Quant à l’emprunteur restant, il devra continuer de rembourser sa part du capital dû.
  • Quotité de prêt à 100% pour chaque emprunteur : appelé aussi quotité « 200 », elle reste la formule la plus protectrice. Elle permet une couverture totale. En effet, en cas de risque (accident, décès etc.), l’assureur soldera l’intégralité du crédit.

Comment la choisir ?

Sachez que la définition de la quotité d’assurance est déterminante dans le bon déroulement de votre projet immobilier.  De plus, son choix dépend du type de votre projet immobilier. Si vous souhaitez acquérir une résidence principale par exemple, il sera plus prudent de souscrire à une quotité de 100% par personne. En revanche, si vous souhaitez acquérir un bien pour de l’investissement locatif, la quotité pourra être moindre car les loyers vous permettront de rembourser les créances.

Une fois que votre projet immobilier sera bien défini, nous vous conseillons les étapes suivantes afin de faire le bon choix :

  • Connaître le niveau minimum de couverture exigé par votre organisme de prêt ou votre banque : en effet, il se peut que votre banque vous demander une couverture à 100% par personne par exemple et ce, même si vous décidez de choisir une assurance extérieure.
  • Se poser les bonnes questions: c’est-à-dire se projeter dans les pires situations et notamment celles qui sont relatives au décès du co-emprunteur, à son invalidité etc. Mais également celles relatives aux futurs professionnels des co-emprunteurs (création d’entreprise, réduction d’activité etc.) Ces diverses questions, vous permettront de choisir la quotité d’assurance adaptée à vos besoins actuels et futurs.
  • Etablir un bilan de prévoyance : c’est-à-dire passer en revue tous les contrats d’assurance en cours afin de déterminer le niveau de couverture dont vous disposez actuellement. Cela vous permettra de définir un besoin plus ou moins grand de couverture.

Bon à savoir : vous pouvez établir des quotités différentes en fonction du type de garantie. Par exemple, vous pouvez décider de disposer d’une couverture à 100% par personne pour le décès et à 50/50 pour l’incapacité/invalidé.

A lire aussi :

Retour à la liste

Demander des renseignements