Comparatif des lois de défiscalisation immobilière : comment bien choisir ?

Afin de vous aider à choisir le dispositif de défiscalisation le plus rentable en fonction de votre situation financière et patrimoniale, nous avons regroupé les lois de défiscalisations dans un même tableau. Il sera plus facile de comparer les durées d’engagement, les économies réalisables, les conditions… de chacune.

 loi défiscalisation immobilier

Les différentes lois de défiscalisation

Voici l’ensemble des lois de défiscalisation que nous allons comparer :

  • Loi Pinel
  • Loi Loueur Meublé Professionnel (LMP)
  • Nue-propriété
  • Loi Loueur Meublé Non Professionnel (LMNP)
  • Loi Monuments historiques
  • Loi Censi-Bouvard
  • Loi Malraux
  • Loi Denormandie
  • Loi Déficit foncier

 

Lois / Elements de comparaison

Avantage fiscal

Economie réalisable 

Temps d'engagement

Avantages de la loi

Le locataire

Les types de biens

Pinel

Réduction d’IR (impôt sur le revenu) de 12, 18, 21 ou 25% sur 6, 9 ou 12 ans

Maximum 63 000€ sur 12 ans

6,9 ou 12 ans

3 niveaux de défiscalisation. Possibilité de louer à ses descendants ou ses ascendants

Ne peut pas être un membre du foyer fiscal

Neuf ou ancien

LMNP

Imputation du déficit constaté sur les BIC (Bénéfices Industriels Et Commerciaux)

Abattement de 50 % des charges sur les revenus locatifs

A voir avec votre conseiller

Amortissement du bien et des meubles : 100 % hors terrain, complément de revenus

Ne peut pas être un membre du foyer fiscal

Logements meublés neufs ou anciens

Censi-Bouvard

Réduction d’IR de 11% sur 9 ans

11% du montant de votre investissement. Est égal à 33 000€ sur 9 ans maximum

9 ans

Un report possible de la réduction d'impôt sur 6 années

Exploitant de l’établissement

Neuf

LMP

Imputation de l'intégration de déficit constaté sur le revenu global

Récupération de la TVA, déduction des charges de son impôt sur le revenu (si régime réel), création de revenus peu fiscalisés

A voir avec votre conseiller

100% amortissement hors terrain et complément de revenus

Ne peut pas être un membre du foyer fiscal

Logements meublés neufs ou anciens

Déficit foncier

Déduction du revenu global sous certaines conditions dans la limite de 10 700€

Jusqu’à 15 300€ dans certains cas particuliers

Jusqu’au 31 décembre de la 3ème année qui suit celle de l’imputation du déficit foncier

Sans plafond ni limite dans le temps

Ne peut pas être un membre du foyer fiscal

Logements anciens prévus pour rénovation

Malraux

Réduction d’IR de 22% en ZPPAUP (Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain et Paysager) et 30% en secteur sauvegardé

100 000€ soit 22 000 ou 30 000€ annuellement

9 ans

La loi Malraux est cumulable avec d’autres lois de défiscalisation

Ne peut pas être un membre du foyer fiscal

Logements anciens

Nue-propriété

Exonération d’impôt sur la fortune immobilière (IFI), déduction de certaines charges possible des autres revenus fonciers

Acheter un bien jusqu’à 90% en-dessous de sa valeur réelle

Plus la durée de l’usufruit est longue plus le prix d’achat est faible

Pas de contrainte locative, possibilité de réduire voire supprimer son IFI

 

Ancien ou neuf

Monuments historiques

Imputation de certaines charges des revenus fonciers puis du revenu global sans limitation

Déduction de 100 % des charges sur les revenus fonciers

L’immeuble doit être conservé au moins 15 ans

Déduction fiscale plus la possibilité de vivre dans le bien

 

Bâtiment avec un bon classement dans le registre des monuments historiques ou à l’ISMH (Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques)

Denormandie

Déduction des charges de ses impôts

Réduction d’impôt jusqu’à 63 000€ sur 12 ans

6, 9 ou 12 ans

Investissement sans apport

Possibilité de louer le bien à un membre de votre famille

Logements anciens à rénover

 

A lire aussi :

- Pourquoi investir dans l'immobilier locatif ?

- Comment établir le montant d'un loyer ?

- Comment trouver un locataire ?

Retour aux actualités

Demander des renseignements