Comment limiter les risques pour un prêt relais ?

03/01/2019

Vous souhaitez vendre votre bien immobilier afin d’en acquérir un nouveau ? Découvrez qu’est-ce que le prêt relais et ses limites.


limiter les risques pour un prêt relais

Qu’est-ce que le prêt relais ?

Le prêt relais permet aux propriétaires d’acquérir un nouveau bien immobilier via le crédit, alors que leur logement actuel n’a pas encore été vendu et son crédit immobilier non-soldé. En effet, le prêt relais vous permettra d’obtenir une avance de fonds pour l’achat de votre nouveau bien en attendant la vente de l’autre. La période du prêt s’étend de 12 à 24 mois, vous laissant le temps de trouver un acquéreur.

Quels sont les risques du prêt relais ?

Le prêt relais comporte quelques risques que sont :

  • La prolongation du prêt relais : si la vente du premier bien immobilier ne s’effectue pas rapidement
  • Le paiement de plusieurs prêts simultanément
  • Plusieurs déménagements : une fois votre bien vendu puis un second une fois le nouveau bien immobilier acquis
  • Une pression de la banque afin de vendre votre bien le plus rapidement possible
  • Vendre votre logement moins cher que les prix du marché afin que la transaction s’effectue plus rapidement

Quelles sont les possibilités pour limiter les risques liés au prêt relais ?

Afin de réduire les risques d’un prêt relais, il faudrait, cela va de soi, vendre le premier bien immobilier rapidement. Mais cette notion étant abstraite, nous vous conseillons d’opter pour un crédit relais-rachat ou un crédit achat-revente permettant de limiter les risques.

En effet, le prêt relais-rachat ou achat-revente permet à l’emprunteur de faire racheter son prêt immobilier en cours par un autre établissement bancaire. Ce dernier lui proposera par la suite un nouveau crédit qui intègrera les mensualités restantes dues de l’ancien crédit ainsi que le financement nécessaire pour le futur bien.

Contrairement au prêt relais classique, le prêt relais-rachat permet à l’emprunteur de bénéficier d’une seule mensualité au lieu de deux. Mensualités qui seront optimisées et lissées selon la revente du bien.

Enfin, son mode de calcul permet de ne pas alourdir le niveau d’endettement et d’être donc éligible pour l’acquéreur déjà endetté.

A lire aussi

Qu’est-ce qu’un prêt relais ?
Financer son bien immobilier : pourquoi faire appel à un courtier ?
Hypothèque ou caution : comment garantir son prêt ?

Retour à la liste

Demander des renseignements