Qu'est-ce qu'un bon apport personnel pour un prêt immobilier ?

23/01/2019

Vous souhaitez acquérir un bien immobilier neuf ? Vous ne savez pas quels sont les critères d’un bon apport pour emprunter ? Découvrez les informations relatives à l’apport personnel en cas d’emprunt.

Apport personnel

L’apport est nécessaire lors d’un emprunt bancaire, il correspond au pourcentage de la somme globale que vous souhaitez engager. Par exemple, si vous souhaitez acquérir un bien immobilier dont le prix est de 300 000€ et que votre apport est de 30 000€, votre apport sera donc de 10%.

Grâce à cet apport, votre banquier sera en capacité de mesurer le risque que la banque prend en vous prêtant de l’argent. En effet, cet apport justifiera de votre capacité à épargner et donc à rembourser votre emprunt. Cela s’appelle la capacité d’épargne et plus précisément la capacité de remboursement. De plus, l’apport vous confèrera un profil d’emprunteur non risqué. En effet, plus ce dernier est conséquent plus vous serez en mesure de bénéficier de meilleur taux et de négocier les conditions de l’emprunt en votre faveur (frais de dossier réduit, réponse plus rapide etc.)

Quel est le montant idéal d’apport et avec quoi le constituer ?

La loi n’impose pas de montant minimal ou maximal pour l’apport, vous pouvez apporter entre 0% et 99% de la somme emprunter.

Cependant, en pratique, les banques préconisent un apport d’au minimum 10% lors d’un premier achat pour une résidence principale et entre 20% et 30% si vous voulez bénéficier d’un taux avantageux et de meilleures conditions d’emprunt.       

Le pourcentage d’apport dépendra donc de votre profil emprunteur c’est-à-dire de l’épargne dont vous disposez pour vous en servir comme apport.

Concernant sa constitution, l’apport personnel est souvent constitué de l’épargne de l’emprunteur (donation, héritage, assurance vie, vente d’un bien immobilier etc.)

De plus, vous pourrez avoir recours à des prêts complémentaires pour constituer votre apport et présenter un meilleur dossier à la banque. En effet, si vous êtes salarié dans une entreprise de plus de 50 personnes, votre employeur pourra vous débloquer par anticipation la participation aux bénéfices de l’entreprise (uniquement en cas d’achat d’une résidence principale). Mais encore via des « petits prêts » (prêts régionaux et départementaux, prêts de fonctionnaires etc.) ou via le PTZ (prêt à taux zéro).

Est-il possible d’emprunter sans apport ?

Emprunter sans apport est possible même si cela reste plus difficile de contracter un prêt immobilier sans ce dernier. Votre prêt sera donc à 100% ou à 110% s’il prend en charge les frais de notaire en plus du prix d’achat.

Cependant, si vous souhaitez emprunter sans apport, votre dossier devra être solide car les banques seront sensibles à plusieurs critères :

  • Le montant de vos revenus
  • La gestion de vos comptes courants (ils ne devront pas être à découverts)
  • L’historique d’endettement
  • La situation professionnelle (elle devra être stable, CDI)
  • L’adresse du logement et ses caractéristiques car en cas de non-paiement du prêt, la banque, aura le droit de se rembourser sur la vente du bien immobilier

Sachez que si l’emprunt bancaire est possible sans apport personnel, les taux d’intérêt seront cependant beaucoup plus élevés.

Bon à savoir : une assurance-emprunteur est systématiquement demandée lors de la contraction d’un prêt. Toutefois, vous n’êtes pas obligé de la contracter dans la banque de votre prêt immobilier. Cela s’appelle une délégation d’assurance et ses mensualités seront bien moins élevées que celle proposées par la banque.

A lire aussi :

Assurance-emprunteur : le droit à la résiliation et substitution validé
Hypothèque ou caution : comment garantir son prêt ?
Refus de prêt immobilier : quelles solutions ?

Retour à la liste

Demander des renseignements