9 idées reçues sur le neuf

En matière d’immobilier neuf vous avez tous des idées reçues ! Alors sont-elles vraies, sont-elles fausses ? Aujourd’hui on y répond et on essaye de casser les préjugés !

idées reçues sur achat immobilier neuf

« Les logements en VEFA ont toujours des retards de livraison »

Non. Même si cela arrive en effet dans certains cas. La moyenne de livraison d’un logement neuf acheté en VEFA se situe entre 18 et 24 mois.

 

« C’est plus cher d’acheter dans le neuf que d’acheter dans l’ancien et c’est moins rentable »

Non. Actuellement, le prix moyen du m² pour un logement neuf est de 4650 euros, contre 3500 € pour les logements dans l’ancien. Si l’on compte seulement l’achat du logement, en effet le neuf revient plus cher que l’ancien. Sauf qu’il y a d’autres éléments à prendre compte. Premièrement, les frais de notaires sont plus élevés dans l’ancien, entre 7 et 8%, alors que dans le neuf ils atteignent 2 à 3%.

Deuxièmement, lors d’un achat immobilier neuf, vous pouvez profiter d’exonération totale ou partielle de la taxe foncière.

Troisièmement, les logements neufs respectant les dernières normes énergétiques, consomment très peu. Cela vous permet de réduire votre facture d’énergie si l’on compare à un logement ancien, mais vous évitez également les travaux de rénovation.

 

> A lire aussi Négocier le prix d'un logement neuf est-ce possible ?

 

« Je ne suis pas couvert par les défauts de construction d’un achat en VEFA »

Non. En tant qu’acheteur vous bénéficiez de plusieurs garanties et assurances lorsque vous achetez en VEFA. Elles sont là pour vous protéger, découvrez les ici.

 

> A lire aussi : Acheter dans le neuf avantages et inconvénients

 

« Investir dans l’immobilier neuf ce n’est que pour les riches »

Non, et heureusement. Si vous payez plus de 2500€ d’impôts à l’année et que vous vous situez sous les 33% de taux d’endettement (qui sont calculés selon vos revenus nets), vous pouvez alors investir dans l’immobilier neuf. Cela vous permettra même dobtenir un crédit d’impôts.

 

> A lire aussi : Profiter de la défiscalisation immobilière avec la Loi Pinel

 

« Se lancer dans l’investissement locatif signifie avoir des problèmes de loyers impayés ou de logements sans locataires »

Non. Même si cela peut en effet arriver il y a des solutions pour limiter le plus possible ce risque. Investissez dans les logements qui sont le plus demandés : studio, T2… au sein de grandes villes avec une forte demande. Vous avez le droit de demander un dossier avec des justificatifs de preuve de solvabilité à vos futurs locataires.

De plus, Action logement met en place la garantie Visale, pour aider les propriétaires frileux à l’idée de louer leur logement. Elle vous protège, gratuitement, contre les loyers impayés de votre locataire, durant toute la durée du bail et va jusqu’à 36 mois de loyers non payés.

 

 

Vous êtes à la recherche d’un logement neuf pour habiter ou investir ? Découvrez nos programmes immobiliers en cours et trouvez l’appartement ou la maison qui correspond à tous vos critères.

 

 

« On ne peut pas investir dans l’immobilier neuf sans un gros apport »

Non. Il vous est possible d’investir dans l’immobilier neuf avec un petit apport de 5000€. Pour cela, pensez à faire jouer la concurrence auprès des banques, si celles-ci ne veulent pas se situer en dessous de 20% du montant du bien.

 

> A lire aussi : Réussir son investissement immobilier dans le neuf

 

« Acheter un logement VEFA pendant que je suis locataire, me fait payer plusieurs montants : mon loyer + les mensualités de mon prêt immobilier »

Non. Pendant que votre bien est en construction vous ne devez pas payer de mensualités. Le remboursement du prêt est comme « en pause » durant cette période. Donc, si vous êtes locataire, vous n’aurez aucune mensualité liée à votre prêt immobilier à payer en plus de votre loyer. Il vous faudra juste payer les règlements prévus aux dates fixées dans le contrat, au fur et à mesure que les travaux avancent. Mais ce n’est qu’une fois que vous aurez emménagé que vous commencerez à rembourser votre prêt immobilier.

 

« Acheter un logement VEFA en ayant encore un logement que je n’ai pas fini de rembourser à la banque, me fera additionner deux prêts »

Non. Comme vu lors de la question précédente, vous commencez à rembourser votre prêt suite à l’achat de votre logement en VEFA qu’une fois que celui-ci est fini d’être construit et vous a été livré.

 

« La fiscalité appliquée à la revente d’un bien ancien est plus intéressante que pour un bien neuf »

Non. Les plus-values immobilières que vous pouvez réaliser via la vente de votre résidence principale sont exonérées d’impôts mais aussi de prélèvements sociaux. Cela s’applique dans le neuf comme dans l’ancien, il n’y a donc aucune différence.

 

A lire aussi :

- Combien de temps faut-il pour acheter un logement ?

- Acheter dans le neuf avantages et inconvénients

- Négocier le prix d'un logement neuf est-ce possible ?

Retour aux actualités

Demander des renseignements