Tout savoir sur l'offre d'achat d'un bien

07/05/2018

Vous venez de visiter un bien immobilier et vous êtes totalement conquis ?  Vous ne souhaitez pas que ce dernier trouve un autre acquéreur que vous ? Alors contractez une offre d’achat qui vous engagera auprès du vendeur !

Offre d'achat d'un bien

Qu’est-ce l’offre d’achat ?

L’offre d’achat est un document qui atteste de l’engagement unilatéral de l’acheteur auprès du vendeur. Elle est différente de la promesse de vente, qui engage le vendeur à vendre le bien concerné à l’acheteur pendant un certain temps. Il est possible d’effectuer cette offre de deux manières : orale ou écrite. Sachez que l’offre d’achat écrite constitue un véritable acte juridique. L’écrit est à privilégier si vous souhaitez vraiment le bien immobilier. En revanche, si vous avez quelques hésitations concernant le bien, privilégiez l’offre orale qui repose uniquement sur votre parole et celle du vendeur.

Que dois-contenir votre offre d’achat ?

Si vous avez choisi l’offre d’achat écrite, elle devra contenir un certains nombre d’informations et de mentions afin d’être recevable :

  • Le prix d’achat du bien immobilier

Avant de formuler le prix dans votre offre d’achat, nous vous conseillons de vous renseigner sur le marché de l’immobilier de la ville et du quartier en question, sur le prix au m² et d’évaluer les prestations du bien (qualité de l’équipement électrique, de la plomberie, des revêtements etc.) afin de proposer une offre de prix correcte au vendeur.

  • La durée de validité de l’offre

C’est-à-dire la durée pendant laquelle vous laissez le temps au vendeur d’accepter ou non votre offre d’achat. Celle-ci s’élève généralement de 5 à 10 jours.

  • Les modalités de réponse

Vous devez préciser dans votre offre, les modalités de réponse du vendeur. A savoir :  par lettre recommandée avec accusé de réception, par voie d’huissier etc.

  • Le délai de rétractation

Il faudra communiquer le délai au-delà duquel votre offre sera caduque (généralement 7 jours). Cependant, si vous souhaitez vous rétracter, 3 options s’offrent à vous :

  • Si le vendeur vous fait une contre-proposition, l’offre devient nulle
  • Tant que le vendeur ne vous a pas répondu, vous pouvez vous rétracter

Si le vendeur a refusé votre offre ou qu’il n’a pas répondu dans les délais que vous aviez notifiés, l’offre est annulée

  • Le moyen de financement

Vous devrez indiquer le moyen par lequel vous allez financer votre achat : prêt ou apport personnel. Ainsi que mentionner que la vente sera définitive uniquement au moment de la signature de l’avant-contrat. 

> A lire aussi : tout savoir sur les prêts immobiliers 

  • Ajouter des clauses suspensives

L’achat d’un bien immobilier est un réel engagement et des doutes peuvent survenir. Pour cela, nous vous conseillons d’ajouter des clauses suspensives dans votre offre d’achat qui vous permettront d’annuler la vente si l’une des situations citées dans votre lettre se produit. Ces dernières peuvent concerner le refus d’un prêt, l’état de la plomberie etc.

  • Indiquer le type de bien dont il s’agit

Il vous faudra décrire le bien immobilier en mentionnant la superficie, le nombre de pièces etc.

A lire aussi : Calcul de la surface habitable d’un logement : que dit la loi Boutin ?

  • L’annulation de l’offre

Vous devrez indiquer que si l’offre d’achat n’est pas validée par le vendeur elle sera annulée.

> Pour aller plus loin : modèle de lettre d'offre d'achat 

 

Retour à la liste

Demander des renseignements