Peut-on se loger sans garant ?

12/10/2018

Vous souhaitez louer un logement mais vous n’avez pas de garant ? Découvrez les solutions qui existent pour constituer votre dossier.

logement sans garant

Quelles sont les solutions annexes permettant de louer sans garant ?

  • La location solidaire

La location solidaire appelée solibail a été créée par la ville de Paris en 2007 et s’est étendue rapidement à l’échelle nationale.

Solibail a pour objectif d’aider les personnes aux revenus modestes, sans-domicile, ou en hôtel payé par l’Etat à se reloger. Ce dispositif est également un bon moyen pour les propriétaires de sécuriser leur rendement locatif. En effet, ces derniers devront signer un bail civil avec une association mandatée et financée par l’Etat. De ce fait, ils seront assurés de recevoir mensuellement leur loyer. De son côté, l’association sera en charge de trouver un locataire.

S’il y a dégradation du logement, ce sera l’association qui prendra en charge les travaux. Quant au locataire, il se devra de payer 25% du loyer et l’association paiera le reste. La durée du bail peut aller jusqu’à 18 mois. L’objectif de l’association étant de loger une personne sur 18 mois tout en l’accompagnant afin qu’elle se reloge à la suite du bail civil dans un logement public.

  • La garantie loca-pass d’Action Logement

La garantie loca-pass d’action logement est valable uniquement pour les baux signés à partir du 2 avril 2012 et est destinée :

  • Aux travailleurs saisonniers
  • Aux salariés d’une entreprise du secteur privé non agricole, ainsi que les retraités et les préretraités depuis moins de 5 ans.
  • Aux jeunes de moins de 30 ans en formation au sein d’une entreprise (contrat de professionnalisation, d’alternance ou d’apprentissage) ou étudiants boursiers d’Etat.

Action Logement se porte garant pour le locataire et s’engage à prendre en charge le paiement du loyer et les charges dus en cas d’impayé. La garantie s’étend à 9 mois de loyer et charges dans la limite de 2000€ après déduction des aides au logement.

  • Le co-toiturage

Nous connaissons tous le covoiturage mais sachez qu’il existe également le cotoiturage qui consiste à accueillir une famille monoparentale ou une personne seule chez soi.

Le concept, variante des sites de covoiturages, a été initié par deux amies en 2014 avec le site internet : cotoiturage.fr. Ce dernier permet de mettre en relation des locataires de logements rencontrant des difficultés de paiement et des personnes en difficulté financière pour acquérir un logement pour cohabiter ensemble. A ce jour, on compte sur la plateforme 30% de personnes seules et 70% de familles monoparentales.

A lire aussi :

Comment constituer un dossier de location ?

Retour à la liste

Demander des renseignements