Acheter à plusieurs : quelles sont les différentes options ?

07/11/2018

Vous souhaitez acquérir un bien immobilier à plusieurs ? Découvrez les différentes options et les solutions juridiques possibles.

Acheter à plusieurs

Quelles sont les solutions pour acheter à plusieurs ?

Que vous souhaitiez acheter en couple, en famille, entre frères et sœurs ou encore entre cousins, deux solutions s’offrent à vous : celle de l’achat en indivision et celle de l’achat en SCI. Ces solutions vous permettront de faire baisser la charge globale de l’acquisition immobilière en la partageant. Mais elles pourront également vous permettre de constituer un patrimoine familial facilement transmissible.

  • L’achat en indivision

Pour acquérir un bien en indivision, il vous faudra au minimum être deux acheteurs et signer un contrat. Chaque acheteur détiendra une part de l’indivision et deviendra alors un co-indivisaire. Sachez que lors de la signature du contrat, si la quote-part de chaque signataire n’est pas spécifiée, cette dernière sera égale entre les co-indivisaire. Si vous souhaitez que la quote-part soit proportionnelle à la contribution financière de chacun, vous devrez signer une convention d’indivision devant le notaire. Les co-indivisaires seront tenus de régler les dettes de l’indivision (travaux, impôts du logement etc.)  à proportion de leur quote-part initiale.

Bon à savoir : si l’un des co-indivisaire décède, l’indivision se transmettra à ses héritiers qui devront s’entendre avec les autres co-indivisaire.

  • L’achat en SCI (Société Civile Immobilière)

La SCI est un montage juridique qui nécessite d’être minimum deux. Ce statut vous permettra de ne pas acheter le bien personnellement mais via la société qui sera créée. En effet, ’est la SCI qui sera propriétaire du logement et vous serez titulaire des parts sociales de cette dernière, proportionnellement à l’apport de chacun. Pour ce faire, nous vous conseillons de vous faire assister par un notaire (environ 1500€ de frais) qui s’occupera de rédiger les statuts, d’inscrire la société au registre du commerce et des sociétés ainsi que d’organiser l’assemblée générale annuelle.

A lire aussi :
Acheter en couple : à quoi faut-il penser ?
SCI (société civile immobilière) : comment ça marche ? 

Retour à la liste

Demander des renseignements