7 idées reçues sur le neuf

En matière d’immobilier neuf vous avez tous des idées reçues ! Alors sont-elles vraies, sont-elles fausses ? Aujourd’hui on y répond et on essaye de casser les préjugés !

1 – « Ça coûte plus cher d’acheter dans le neuf que dans l’ancien »

Faux ! Le prix au m² reste plus cher dans le neuf 4566€ contre 3718€ dans l’ancien (Source LPI-SeLoger). Pour autant, ce différentiel de départ doit être pondéré. Tout d’abord, les frais de notaire sont plus élevés dans l’ancien (entre 7 et 8 %) que dans le neuf (de 2 à 3 %). De plus, lorsque l’on fait l’acquisition d’un logement neuf, il est possible de profiter - sous conditions - d’une exonération - totale ou partielle - de la taxe foncière. Enfin, le fait d’acheter un logement neuf offre le double avantage d’éviter de devoir financer des travaux de rénovation et de réduire sa facture énergétique. En effet, les logements neufs respectant les toutes dernières normes énergétiques (chauffage, isolation thermique), sont peu énergivores.

 

2 – « Si j’achète un logement en VEFA en étant locataire, je devrai cumuler mes loyers avec les mensualités de mon prêt immobilier »

Faux ! Si vous êtes locataire, vous ne devrez payer aucune mensualité en plus de votre loyer. Vous ne règlerez que les intérêts « intercalaires » liés aux déblocages successifs des fonds qui interviendront à mesure que les travaux avanceront. Ce n’est qu’au moment où vous emménagerez que vous commencerez à rembourser le prêt ayant servi à financer l’achat de votre logement.

 

3 - « Il est plus avantageux d’investir dans de l’ancien car les prix étant moins élevés que dans le neuf, la rentabilité sera meilleure »

Faux ! Quand on jette un coup d’œil on se dit qu’investir dans le neuf n’est pas une bonne affaire. En effet les loyers sont quasiment identiques entre le neuf et l’ancien. C’est là qu’il faut aller chercher plus loin, car la rentabilité locative ne se mesure pas qu’aux montants des loyers. Louer un logement neuf vous permet de grandement limiter les frais d’entretien et de réparation qui peuvent rapidement chiffrer. Alors que pour l’ancien ils s’ajoutent au fur et à mesure des années et rognent le rendement du bien. D’autre part, acheter dans le neuf pour investir dans l'immobilier locatif permet de profiter de réductions d’impôt via des dispositifs comme le Pinel.

 

4 - « En achetant un logement en VEFA, on est à la merci d’un promoteur/constructeur indélicat/incompétent »

Acheter un logement sur plan permet de bénéficier de solides garanties. Découvrez les avantages ici.

 

5 - « Acheter dans le neuf, c’est renoncer à habiter en centre-ville »

Faux ! On retrouve de plus en plus de programmes immobiliers en centre-ville.

 

6 – « Devenir propriétaire d’un logement neuf, ça prend du temps »

Vrai ! Dans la plupart des cas, un particulier qui achète un logement sur plan n’emménagera pas avant un délai allant de 18 à 24 mois. En effet c’est plus long que dans l’ancien mais au vu des avantages dont le neuf permet de profiter (frais de notaire réduits, absence de travaux, charges réduites, garanties solides…) on peut dire que cela vaut le coup !

 

7 – « À la revente, la fiscalité applicable au neuf est différente de celle applicable à l'ancien »

Faux ! S’il est question de taxer les plus-values immobilières réalisées sur la vente de la résidence principale, ces plus-values sont actuellement totalement exonérées d’impôts et de prélèvements sociaux et peu importe qu’il s’agisse d’un logement neuf ou ancien.

 

 

A lire aussi :

- Combien de temps faut-il pour acheter un logement ?

- Acheter dans le neuf avantages et inconvénients

- Négocier le prix d'un logement neuf est-ce possible ?

 

 

Source : https://edito.selogerneuf.com

Retour aux actualités

Demander des renseignements