Utiliser son PEL pour l’achat d’un logement neuf, une bonne solution ?

01/02/2017

Le Plan d’Epargne Logement a pour objectif premier de vous aider à constituer votre patrimoine personnel. C’est une épargne bloquée qui peut être utilisée au bout de 4 ans, après cette date, plusieurs solutions s’offrent au souscripteur. Il peut soit clôturer son PEL et utiliser son épargne,  soit poursuivre son PEL ou alors se servir de son PEL pour bénéficier d’un prêt à un taux privilégié. Le PEL vous permet ainsi de faciliter le financement de vos futurs projets immobiliers (achat ou construction d’appartement neuf et  maison neuve). Un achat immobilier avec un PEL est donc à première vue une bonne solution. Veillez cependant à vous renseigner sur toutes les modalités de votre PEL pour éviter les mauvaises surprises !

 

                                                                                                     

 

 

LES CONDITIONS D’UTILISATION DU PEL 

Pour pouvoir utiliser son PEL dans le but de financer son projet immobilier, il y a une condition prépondérante : le bien immobilier que l’on achète ou alors que l’on fait construire doit représenter la résidence principale de l’emprunteur. Dans le cas où vous seriez déjà propriétaire, vous avez la possibilité d’utiliser votre PEL pour le financement des travaux d’amélioration de votre bien.

 

LE PEL, UN AVANTAGE CONSIDERABLE POUR LES BANQUES

Le PEL se révèle être un point très positif pour l’achat d’une maison neuve ou  nouvel appartement neuf, celui-ci induit une forte capacité d’épargne et un recours facilité à l’emprunt. Pour les banques c’est un moyen de se rassurer puisque le PEL prouve votre forte capacité à économiser sur une longue durée. Celui-ci constitue alors une condition d’emprunt préférentielle et permet également de faciliter fortement une demande de crédit. Il existe aussi d’autres moyens de financement pour un investissement immobilier ou pour l’achat de sa nouvelle résidence.

 

 

Aide achat immobilier : comment financer un bien ?

 

 

LA PRIME D’ETAT AVEC LE PLAN EPARGNE LOGEMENT

L’Etat propose une prime lorsqu’un prêt bancaire est contracté suite à un plan d’épargne logement, ainsi, c’est une façon de motiver le financement de biens immobiliers. Ouvrir un plan d’épargne logement vous permet donc de bénéficier de la « prime d’état » si vous souscrivez un prêt au terme de votre PEL. Cette prime dépend de la durée d’épargne.

Comment obtenir cette  « prime d’état » et quelles sont les conditions pour en bénéficier ?

  • Les plans d’épargne logement ouverts depuis le 1er Mars 2011, doivent donner lieu à un prêt immobilier de 5 000 € minimum. La prime d’état est plafonnée à 1 525 € si le logement respecte les normes de développement durable du label BBC 2005 (ce label est un indicateur de vos performances énergétiques). La prime d’état est alors de 1 000€ si le bien immobilier acquis grâce au prêt au terme du PEL ne répond pas à l’une de ces conditions.

Bon à savoir : Une majoration de la prime peut être accordée. Cette somme varie entre 100 € et  153 € par personnes à la charge du souscripteur du plan d’épargne logement.

 

  • Les plans d’épargnes logement ouverts depuis le 1er Février 2015 : la valeur de la prime s’élève à 50% des intérêts versés par la banque au terme des dix années du PEL. Néanmoins, celle-ci ne doit pas dépasser 1 525 € à condition que le logement réponde aux normes du label BBC.

 

ACHETER UN APPARTEMENT NEUF ET/OU UNE MAISON NEUVE AVEC UN PEL

L’achat d’appartements neufs ou de maisons neuves induit très souvent un contrat de vente en l’état de futur achèvement (VEFA). Ce contrat signifie concrètement que le bien immobilier que vous souhaitez acheter est en cours de travaux. Une formule qui se révèle être très prisée par les banques ! Le futur propriétaire peut donc utiliser son plan d’épargne logement pour appuyer sa demande de prêt bancaire et ainsi bénéficier de conditions intéressantes.

 

ACHETER UN APPARTEMENT NEUF / UNE MAISON NEUVE

 

Retour à la liste

Demander des renseignements