Quelles réparations doit prendre en charge un locataire ?

13/06/2018

Vous souhaitez quitter votre location ? Et vous ne savez pas quelles réparations vous devez effectuer ? Voici ce que vous devez savoir. Le locataire a pour devoir d’assurer le maintien de l’appartement en l’état. Effectivement, il se devra de maintenir le logement dans l’état qu’il l’a trouvé lors de son emménagement. Si ce dernier a été détérioré, le propriétaire aura le droit de retenir le dépôt de garantie du locataire afin d’effectuer des travaux de réparation.

Réparations charge locataire

Quelles sont les parties du logement à entretenir ?

Les parties extérieures

Le locataire se doit d’entretenir les parties extérieures du logement telles que le jardin, les auvents, les terrasses, les marquises ainsi que les gouttières. Concernant le jardin, le locataire devra entretenir les allées via le nettoyage et le désherbage, la pelouse via la tonte, les massifs via la taille et l’arrosage, les piscines et bassins via le nettoyage et enfin les arbustes et les arbres via le remplacement et réparation des installations d’arrosage, l’élagage et la taille. Quant aux terrasses, auvents, marquises et gouttières, ils devront être nettoyés régulièrement et dégorgés d’éventuels végétaux.

Les fenêtres et portes

Le locataire devra s’assurer du bon fonctionnement du mécanisme d’ouverture/fermeture en réalisant : le graissage des serrures et verrous ainsi que des gonds et charnières, le remplacement des petites pièces de serrures et des clés égarées ou abîmés. De plus, les vitrages devront être remplacés si ces derniers ont été détériorés et la réfection des mastics devra être effectué. Les stores et volets également devront être entretenus via le remplacement de cordes, lames de stores et cordes.

Les parties intérieures

Le maintien de la propreté des murs, cloisons et plafonds devra être assurer via le remplacement ou remise en place des matériaux de revêtement, le rebouchage de trous et les raccords de tapisseries et peintures. Les revêtements de sol devront être changés s’ils ont été détériorés (cas de tâche ou de trou sur de la moquette par exemple). Si le logement détient du parquet au sol, il devra être vitrifié, ciré et les lames devront être remplacées en cas de dégradation. Le locataire aura également à sa charge le remplacement de tasseaux ou tablettes et la réparation du système d’ouverture des menuiseries et placards. 

> A lire aussi : Locataires : quels travaux avez-vous le droit de faire ? 

La plomberie

Le locataire devra assurer : le dégorgement et le remplacement de joints et colliers des canalisations d’eau, le remplacement périodique des tuyaux souples de raccordement et l’entretien des robinets, siphons et ouvertures d’aération des canalisations de gaz, le la vidange des fosses septiques (le curage de la fosse septique relevant des obligations du propriétaire). Concernant la robinetterie, le chauffage et l’eau chaude, le locataire devra remplacer certaines pièces telles que : les clapets, les joints, les membranes, l’allumage, les boîtes à eau, les sondes, les pistons et les bilames. Le remplacement des flexibles de douche et le nettoyage du calcaire devront être effectués pour les appareils sanitaires et éviers.

L’électricité

Quelques équipements électriques devront eux-aussi être réparés : tubes lumineux, ampoules, interrupteurs, baguettes ou gaines de protection, coupe-circuit et fusibles ainsi que les prises de courant.

Bon à savoir : si vous louez un logement meublé, vous avez pour devoir de veiller au bon fonctionnement et au nettoyage quotidien des équipements présents dans l’appartements (réfrigérateur, machine à laver etc.)

 

Retour à la liste

Demander des renseignements