Primo-accédant : à quoi faut-il penser ?

26/04/2018

Vous souhaitez acquérir votre premier bien immobilier mais ne savez pas quelles sont les règles à suivre? Découvrons-les ensemble !

 primo-accédant

 

Qu’est-ce qu’un primo-accédant ?

Un primo-accédant, dans le jargon de l’immobilier, est un particulier qui souhaite acquérir son premier bien immobilier. Dans la définition du primo-accédant rentrent aussi : des propriétaires anciennement propriétaires mais qui ne l’on plus été depuis au moins deux ans ainsi que des personnes détenant plusieurs biens locatifs, une résidence secondaire mais pas de résidence principale.

 

Quelles sont les règles à suivre afin de mener à bien son premier achat immobilier ?

Règle n°1 : se poser les bonnes questions

 

Avant toute démarche, il est important de bien délimiter votre projet au préalable. Pour cela, vous devez vous poser plusieurs questions :

  • Estimez votre capacité financière : avant toutes recherches, n’hésitez pas à faire une simulation de votre capacité d’emprunt, auprès de votre banque ou d’un agent indépendant. Le résultat vous permettra d’orienter vos recherches en fonction de vos besoins et de la réalité du marché.
  • Pensez à vos projets sur le long terme : l’achat d’un bien immobilier comme résidence principale est souvent l’occasion de se projeter à long terme dans ce logement. De ce fait, envisagez toutes les éventualités futures (arrivée d’un bébé, télétravail etc.) afin déterminer au plus juste la surface dont vous aurez besoin.

Règle n°2 : bien préparer son dossier de prêt immobilier

 

Afin de pouvoir acquérir votre bien, vous devrez sûrement avoir recours au prêt bancaire. Pour constituer au mieux votre dossier voici les pièces justificatives à fournir:

  • Pièces d’identités des acheteurs
  • Pièces relatives à la situation personnelles de acheteurs (mariés, union libre etc.)
  • Pièces concernant les ressources financières incluant les deux derniers avis d’imposition
  • Les 3 derniers bulletins de salaire ainsi que celui de décembre de l’année précédente
  • Les justificatifs de l’apport personnel si tel est le cas
  • Les pièces relatives au projet immobilier (compromis, promesse de vente, contrat de réservation ou construction, promesse de vente etc.)

Règle n°3 : se renseigner sur les aides d’accès à la propriété pour les primo-accédant

 

Plusieurs aides sont disponibles pour vous faciliter l’acquisition de votre première résidence principale :

  • Le prêt à taux zéro (PTZ) : destiné exclusivement aux primo-accédant, il vous permettra de financer une partie votre logement neuf. Il peut atteindre jusqu’à 40% montant de l’opération, en fonction de la zone géographique.
  • Le prêt épargne: il est réservé aux détenteurs d’un plan épargne logement bloqué pendant 4 ans. Il est limité à la somme de 92 000€ et à une durée de 15ans.

DECOUVREZ les conditions d'obtention du PTZ 

 

 

D’autres types de prêt existent : le prêt conventionné, le prêt action logement, le prêt à l’accession sociale ou encore les aides des collectivités locales. Pour plus d’informations sur ces types de prêt, nous vous invitons à vous rapprocher de votre banque ou de votre Mairie.

Retour à la liste

Demander des renseignements