Comment financer son premier achat immobilier, sans apport, lorsque l’on est jeune ?

05/11/2015

premier achat immobilierLorsque l’on est jeune, nous n’avons pas toujours de l’argent de côté. Nous imaginons et espérons pouvoir acheter rapidement un appartement neuf afin de gagner en autonomie et enclencher la constitution de son patrimoine. Mais cela ne suffit pas, la réalité nous rattrape et l’on se demande si  la faisabilité d’un tel projet est envisageable sans apport.  En effet, le peu d’économie engrangée jusqu’alors, les revenus actuels, et la réalisation d’un prêt immobilier sans apport sur 20, 25 ou 30 ans nous pousse à réfléchir à deux fois.

Quelles sont les utilités à devenir propriétaire ?

L’achat d’un appartement neuf peut vous permettre d’avoir un chez soi, adapté à votre convenance. Le tarif mensuel ou annuel du crédit immobilier sans apport sera sûrement un peu plus élevé que votre location actuelle mais votre intérêt est de ne plus dépenser inutilement, de vous constituer votre patrimoine et préparer votre avenir. En effet, une revente est possible à l’avenir vous permettant ainsi d’investir dans un appartement plus grand, ou bien une maison, grâce à la valeur prise par votre achat précédent.

Quelles sont les aides au financement ?

Les banques demandent souvent un apport personnel minimal de 10% sur le futur achat immobilier il est donc difficile d’emprunter. Comment acheter sans apport votre bien immobilier ? Voici des solutions afin de pallier ce manque de trésorerie.

  • La donation familiale

Chacun de vos parents peut vous donner jusqu’à 31 865€ afin de réaliser votre apport. Ce montant  maximal est non imposable du fait qu’il soit réalisé sous le régime de la loi TEPA (2007). Ils peuvent également vous transmettre jusqu’à 100 000€ supplémentaires si la transaction est réalisée sous la forme d’une donation simple.

  • Le PTZ (prêt à taux zéro)

Ce financement, plafonné, vous permet de réduire le montant des intérêts payés auprès de votre banque dont certaines conditions sont obligatoires pour pouvoir prétendre au prêt à taux zéro (PTZ).

  • Les aides des collectivités

Certaines collectivités locales vous proposent une aide dédiée aux ménages les plus modestes. Ce financement est réalisé sous forme de subventions ou de PTZ locaux. Ce dernier peut être cumulé avec le PTZ de l’Etat.

  • Le prêt action logement

Ce prêt permet aux salariés d’emprunter auprès de leur entreprise un montant (plafonné), à un intérêt de 1% dans le cadre d’un achat d’un logement neuf ou ancien, ou d’un terrain à bâtir. Le prêt action logement, très avantageux pour le futur acquéreur, concerne les salariés des entreprises commerciales et industrielles employant au moins dix salariés. Le bien immobilier doit être votre résidence principale afin que le prêt puisse être accordé. Renseignez-vous auprès de votre entreprise !

  • Le prêt à l’accession sociale

Ce prêt est accordé par les banques ou un établissement financier sous convention avec l’Etat. Il doit permettre de financer la construction ou l’achat d’un logement neuf ou ancien. Ce prêt est soumis à un plafond de ressources. Aujourd’hui, environ 85% des emprunteurs ont le droit au prêt à l’accession sociale.  

Quel est l’intérêt financier d’acheter neuf ?

En achetant neuf, vous pouvez prétendre à diminuer la TVA de 20% à 5,5% si vous remplissez certaines conditions (programme situé dans une zone éligible ANRU, être primo-accédant et avoir un revenu ne dépassant pas le plafond autorisé).  Une fois ces données vérifiées, vous pouvez prétendre à cette économie de 14,5% sur le prix d’achat de votre nouveau logement.

Comment diminuer les frais de notaire ?

Les frais de notaire peuvent être réduits lors de l’achat d’un logement neuf. En effet, lorsque vous achetez un appartement ou une maison neuve auprès d’un promoteur-constructeur, vos frais correspondent à 2,5 - 3% du prix du logement contre 7 à 8% dans l’ancien. Calculez vos frais de notaire réduits!

Quelle est la démarche à suivre lors de votre premier achat immobilier ?

Une fois que vous avez choisis votre bien immobilier, commence alors le processus d’achat. Contacter votre promoteur immobilier, financer votre bien, prendre rendez-vous chez votre banquier ou encore signer l’acte d’achat, telles sont les étapes clés à franchir avant de devenir propriétaire.

Retour à la liste

Demander des renseignements