Effectuer une contre-visite : que faut-il vérifier ?

03/05/2018

Avant d’acquérir un bien immobilier, il est préférable d’établir une contre-visite avant la signature de l’acte de vente afin d’être sûr de votre achat. 

 contre-visite

Découvrez nos conseils pour rendre cette contre-visite efficace :

  • Aller à la contre-visite avec un proche

Effectivement, il est toujours plus intéressant de se confronter à un regard extérieur afin d’avoir un avis objectif.

  • Choisir une heure de visite différente de la première

Faire varier l’heure de la visite permet de constater la luminosité, le bruit, la circulation etc. Le constat de l’environnement lors de la contre-visite est important afin de déceler les points qui à terme pourraient devenir une gêne.

  • Vérifier les différentes installations

Lors de votre contre-visite, il sera préférable de bien regarder toutes les installations afin de ne pas constater trop tard de vice caché. D’ailleurs, nous vous conseillons de relevés les éléments endommagés. Pour cela, vous devrez : vérifier la bonne ouverture/fermeture des fenêtres, des volets, des interrupteurs, de l’installation électrique etc.

  • Se faire accompagner par un professionnel

Le professionnel vous permettra de constater la bonne fonction des différentes installations telles que le chauffage, l’électricité, la plomberie etc. De plus, si réparation il y a, il pourra vous estimer le montant des travaux avant même la signature de l’acte de vente. Cela vous permettra de constater si ces réparations entrent dans votre budget ou non.

  • Poser des questions au voisinage

La meilleure manière de savoir si le bien immobilier et sa localisation sont le lieu idéal est de questionner le voisinage. En effet, commerçants, voisins de palier, les habitants de la rue seront les plus à mêmes de vous informer sur les caractéristiques de l’endroit.

 

TROUVEZ VOTRE FUTUR LOGEMENT

Retour à la liste

Demander des renseignements